Une projet pédagogique accessible et intéressant

Posté le Dimanche 6 avril 2008

Windows Movie Maker

La semaine dernière, j’ai eu l’occasion de travailler avec Windows Movie Maker et j’ai découvert comment il est facile d’utiliser ce programme. En groupe de quatre étudiants, nous avons fait un court film qui avait comme but  de convaincre les futurs enseignants d’utiliser les TIC dans leurs salles de classe comme support pédagogique. En plus d’avoir réussi à pleinement s’amuser, nous avons découvert le plaisir que nous pouvons avoir en travaillant avec Movie Maker. En tant que future enseignante, je trouve attrayante l’idée de donner à mes élèves un projet semblable à celui que nous avions à faire. Je dis cela, car c’est un projet qui permet l’interaction entre les élèves, l’exploration de la créativité, la manipulation de TIC et la présentation du produit final à la classe. Je suis certaine que je vais exploiter des projets comparables dans mes cours. De plus, c’est un projet qui peut se faire dans toutes les matières!

danne @ 20:32
Enregistré dans Les ordinateurs
Quelle belle technologie!

Posté le Lundi 31 mars 2008

Tableau interactif (Smart Board

Wow! Je viens de visionner sur YouTube une vidéo concernant la nouvelle technologie qui vient de plus en plus envahir les salles de classe. Cette technologie est connue sous le nom de « tableau interactif » ou « Smart Board. » Je dois dire que c’est une méthode d’enseigner qui me semble être exceptionnelle – surtout en comparaison aux tableaux verts et aux craies de mon temps! La vidéo démontrait les trois applications majeures du tableau interactif : le toucher, l’écriture et l’option de sauvegarder le travail effectué. J’ai trouvé que les options offertes sont très impressionnantes. J’ai particulièrement aimé l’idée d’ajouter du texte écrit à la main aux pages apparaissant sur l’écran. Je crois que le fait d’ajouter des flèches, du texte et des explications aux choses que l’on montre aux élèves aide à leurs apprentissages en clarifiant les choses que l’on explique. De plus, j’ai trouvé intéressant que l’on puisse sauvegarder tout ce qui est fait sur le tableau  ainsi que le changer en texte (comme on le voit ici et non en écriture à la main) et l’imprimer. Je trouve cette option géniale, car elle permet non seulement de partager le travail avec les autres enseignants, mais aussi de distribuer les copies nécessaires aux élèves. Je souhaite avoir accès à cette technologie un jour!

Image de prévisualisation YouTube

danne @ 14:21
Enregistré dans Les ordinateurs
L’élément visuel

Posté le Mercredi 26 mars 2008

La semaine dernière, j’ai eu l’occasion de voir tous les groupes du cours d’ordinateurs à l’école présenter leur scénario d’apprentissage dans le format d’un site Web conçu à l’aide du logiciel Publisher. Je dois dire que je suis très impressionnée des travaux présentés et de la qualité des scénarios de toutes les équipes. Tous les groupes m’ont appris quelque chose à travers leurs présentations.

J’ai beaucoup aimé le site illustrant un scénario pédagogique pour les jeunes de la maternelle. Ce n’est pas un groupe d’âge que je considère souvent, car je suis spécialisée en enseignement au secondaire, mais cette présentation a vraiment capté mon attention et m’a fait réaliser qu’enseigner à la maternelle comprend autant de préparation qu’au secondaire. De plus, les scénarios touchant le photo-roman et l’histoire m’ont donné plusieurs idées que je vais pouvoir exploiter dans mon enseignement futur.

L’élément essentiel que je retiens de ce cours est l’idée que les TIC (le logiciel Publisher, dans ce cas) aident beaucoup à capter l’attention des personnes visées. Dans le cas de ces présentations, les scénarios pédagogiques n’auraient pas capté et gardé mon attention de la même façon s’ils avaient été présentés sans l’aide de TIC. Je dis bien que l’aspect visuel des choses est important à considérer lorsque l’on essaie de convaincre les gens de l’utilité et de l’importance de quelque chose. J’ai bien eu l’occasion de vivre cette expérience lors du cours en question et je vais certainement considérer cela lorsque je serai enseignante en train de présenter quelque chose à mes élèves devant la classe.     

danne @ 13:58
Enregistré dans Les ordinateurs
Excel

Posté le Jeudi 13 mars 2008

Les avantages d’Excel :

Pendant le cours du mercredi 12 mars, j’ai eu l’occasion de travailler avec Microsoft Excel. J’avais déjà travaillé avec ce programme, mais je n’avais pas exploré ses avantages en termes de système utilisable dans un contexte d’école. Lorsque j’ai appris quelques-unes des choses que l’on peut faire afin de faciliter la tâche de l’enseignant, j’ai été fort impressionnée. Par exemple, j’ai beaucoup apprécié la façon dont on peut copier les listes de classes dans Excel et puis transférer cette liste à plusieurs endroits dans le programme sans avoir besoin de la réécrire. De plus, j’ai trouvé que l’option de colorer les notes des élèves par tranche est très utile afin de voir le portrait général du profil de classe. De cette façon, l’enseignant peut imprimer ces feuilles et comparer celles-ci avec les feuilles des autres enseignants enseignant les mêmes matières. Ils peuvent ensuite modifier leurs techniques d’enseignement ou d’évaluation afin de mieux éduquer les élèves de leurs classes.

danne @ 20:00
Enregistré dans Les ordinateurs
Publisher :S

Posté le Mercredi 5 mars 2008

Publisher : un logiciel efficace, mais…

 

Cette semaine, j’ai eu l’occasion d’utiliser en profondeur, avec mon équipe de travail, le logiciel Publisher pour la première fois. Ce fut afin de faire la transposition d’un scénario d’apprentissage d’un format Word à un format Web, et ce, dans le cadre du cours d’ordinateurs à l’école. Ce travail m’a malheureusement causé beaucoup d’ennuis, car le Logiciel Publisher est, à mon avis, un outil de travail difficile à explorer et à découvrir. Ce dernier n’est pas évident à utiliser, surtout pour une personne comme moi qui suis néophyte dans le domaine de l’informatique. Je trouve cela un peu décevant, car après plusieurs heures, lorsque j’ai finalement compris les éléments du logiciel qui m’ont permis d’effectuer le travail, j’ai trouvé que les résultats produits étaient très bien et que le logiciel offrait de belles possibilités de présentations. Par contre, la mise en page de la présentation conçue dans Publisher ne correspond pas toujours à la mise en page qui apparaît en format Web – un autre élément de frustration!

Malgré tout cela, je crois qu’il est important de prendre un recul et d’examiner, le plus objectivement possible, les éléments importants de Publisher. D’un point de vue pédagogique, il peut servir à la conception de plusieurs choses intéressantes, par exemple, des cartes de visite, calendriers, brochures, catalogue, affiches, etc. Ces documents peuvent tous être utiles dans une salle de classe et valent donc la peine de se faire explorer.

danne @ 12:59
Enregistré dans Les ordinateurs
Réflexion… suggestion…

Posté le Dimanche 24 février 2008

« Échanger et co-construire en ligne… via les logiciels libres » 

Après avoir terminé la lecture du texte Échanger et co-construire en ligne, je me suis mise à réfléchir sur un élément de son contenu qui m’a beaucoup impressionnée. L’auteure du texte a souligné que l’intégration des espaces numériques virtuels en éducations pouvait engendrer certains enjeux et elle a aussi illustré une solution possible à cette problématique. 

La problématique est la suivante : les éducateurs veulent que les élèves écrivent et publient le plus souvent possible leurs idées sur leurs espaces virtuels. Les élèves risquent d’être démotivés à écrire s’ils doivent continuellement corriger leurs textes. Les éducateurs, de leur côté, ne veulent pas que leurs élèves produisent des textes pleins d’erreurs.

La solution proposée est celle-ci : un système a été développé. Les élèves écrivent et publient leurs textes. Ceux que les élèves corrigent sont indiqués par un symbole à la fin du texte. D’une part, cela permet aux élèves de produire et publier des textes afin d’échanger des idées rapidement avec les autres sans toujours avoir besoin de se préoccuper de la langue. D’une autre part, le système est un excellent exemple de collaboration entre pédagogues et élèves.

Je crois que cette solution est très créative et démontre une grande ouverture d’esprit de la part des professionnels, mais je dois admettre qu’à mon opinion, il serait peut-être utile de réglementer, d’une façon ou d’une autre, les publications des élèves. Par exemple, il serait possible d’exiger que l’élève corrige au moins un texte sur cinq. 

danne @ 16:48
Enregistré dans Les ordinateurs
Les sites Web éducatifs pour les jeunes…

Posté le Mercredi 6 février 2008

Ils ont certainement du potentiel! 

Après avoir eu l’occasion d’analyser avec un oeil critique trois sites éducatifs pour les jeunes quelques semaines passées, je me rends compte qu’il y a plusieurs choses à considérer avant de choisir d’utiliser ou non un site Web pour des fins pédagogiques.  Premièrement, on doit se demander si le site est crédible et en faire une première exploration. De plus, on doit considérer s’il est facile de navigation pour l’enseignant en question et/ou pour les jeunes qui vont s’en servir. On doit aussi se poser des questions concernant les langues dans lesquelles le site est disponible, car si un site était offert en français et en anglais, il ne serait pas nécessairement idéal pour de jeunes francophones vivant dans un milieu minoritaire ou pour des jeunes en immersion française, car la tentation de naviguer la version anglophone du site serait peut-être trop grande.  En évaluant un site, il est également important de prendre en considération conséquences des animations présentées, des liens affichés, du contenu, de la présentation en générale et du coût d’être membre. Malgré que plusieurs sites éducatifs pour les jeunes ne répondent pas parfaitement à tous les critères recherchés par un enseignant, il est important de considérer les points forts du site en question. Par exemple, les sites CapAcadie, UpToTen et Casmi sont de bons sites pour enfants, mais ils ne répondent pas catégoriquement aux critères énumérés. C’est alors qu’on peut conclure que même s’ils ne sont pas des sites Web parfaits, ils ont certainement tous du potentiel!    

danne @ 20:24
Enregistré dans Les ordinateurs
Les dangers d’Internet…

Posté le Dimanche 3 février 2008

Que peuvent faire les enseignants par rapport aux dangers d’Internet? 

De nos jours, rare est un jeune qui ne se retrouve pas sur le Web plusieurs fois par semaine. Malgré son utilité, Internet peut poser certains dangers. Parmi les plus connus, on retrouve la pornographie, la cyberprédation, la cyberintimidation, la désinformation et le vol d’identité.

Afin de réduir les risques associés à ces dangers, un enseignant qui souhaite utiliser de façon pédagogique Internet dans sa classe peut faire appel à certains conseils. Par exemple :

  • Commencer le semestre en explorant des sites comme WebAverti avec les élèves;

  • Utiliser des activités suggérées sur Réseau Éducation-Médias afin de sensibiliser les élèves à leur utilisation d’Internet;

  • S’assurer que les jeunes ne naviguent pas sur des sites inappropriés et n’utilisent pas de programmes comme MSN ou Yahoo Messenger en classe en bloquant l’accès à ces sites;

  • Exiger que les élèves choisissent des pseudonymes qui ne divulguent pas d’information personnelle;

  • Encourager les élèves de discuter de leur navigation sur Internet et de rapporter à un adulte les contenus inappropriés s’ils en voient;

  • Ne pas laisser les élèves naviguer sur Internet sans supervision;

  • S’assurer que la sécurité des ordinateurs à la disposition des élèves est mise à jour.

En appliquant les conseils ci-dessus, un enseignant aura diminué les risques associés à l’utilisation d’Internet et ainsi sera capable de faire appel, de façon responsable et éduquée, aux TIC pendant son enseignement.

danne @ 15:21
Enregistré dans Les ordinateurs
Un résumé, une réflexion

Posté le Mardi 29 janvier 2008

« Les TIC et le futur enseignant » 

Le texte « Les TIC et le futur enseignant » illustre des points importants à considérer pour les futurs enseignants et pour ceux qui pratiquent déjà la profession.

Il explique, premièrement, le potentiel pédagogique des TIC en expliquant qu’elles permettent aux apprenants d’avoir un contrôle sur le déroulement des opérations, offrent une grande quantité et diversité d’information, ce qui présente un avantage pour les différents styles d’apprentissage et qu’elles permettent des activités cognitives de niveau supérieur, car elles s’occupent des opérations logiques ou mathématiques pour l’apprenant. De plus, les TIC peuvent améliorer la motivation chez les élèves de tous âges.

Deuxièmement, le texte énumère les compétences en matière de TIC nécessaires à l’enseignant. Parmi celles-ci, on indique que l’enseignant doit apprendre à utiliser les TIC comme support à ses propres apprentissages et qu’il doit les considérer comme des outils utiles qu’il devra s’approprier dans son enseignement. Il devra considérer l’importance de développer chez ses élèves un sens critique par rapport à l’utilisation d’Internet et des ressources informatisées.

Troisièmement, le texte énumère une classification des TIC en les nommant comme suit : les logiciels éducatifs, les logiciels de jeu et de simulation, les outils d’écriture, les outils de traitement de données, les outils de création et les outils de communication. On dit aussi qu’on peut faire trois types d’apprentissages avec les TIC. On peut apprendre sur les TIC, par les TIC et avec les TIC.

Finalement, on retrouve des informations citant que les TIC appuient les approches pédagogiques centrées sur l’apprenant, soit le constructivisme et des approches d’apprentissage ancré. Les TIC permettent aux apprenants de s’autogérer et de s’engager activement dans leurs apprentissages.

En tant que future enseignante, je réagis à ce texte en me disant que je dois prendre tous ces éléments en considération avant de commencer à enseigner. Les TIC sont incontournables de nos jours et peuvent servir à des fins pédagogiques très utiles et enrichissantes à la fois pour les élèves et pour l’enseignant. L’important est de savoir bien les utiliser et de bien enseigner aux élèves comment bien les utiliser. 

danne @ 21:23
Enregistré dans Les ordinateurs
Pourquoi bloguer?

Posté le Jeudi 17 janvier 2008

L’idée de créer un blogue, c’est-à-dire de tenir compte de ses pensées, de son vécu et de ses apprentissages électroniquement, sert à faire plusieurs choses. Premièrement, les adolescents aiment bloguer, car ils peuvent documenter leurs émotions et se servir de ce moyen comme on se sert d’un journal intime. Deuxièmement, c’est un moyen de communiquer plus rapidement avec les gens et de tenir ces derniers au courant des nouvelles informations.

Pédagogiquement, le blogue peut aussi être très utile. Le blogue peut servir à l’enseignante comme une preuve d’apprentissage. Par exemple, une enseignante peut demander à ses élèves de tenir compte de leurs apprentissages sur un blogue personnalisé ou sur un blogue de classe. Les liens ci-dessous illustrent très bien cette idée. Le premier se rapporte à l’École Jean-Jacques-Olier de la Commission Scolaire de Montréal et le deuxième se rapporte à l’École Tremplin à Tracadie-Sheila. 

École Jean-Jacques-Olier

École Tremplin

Ces deux blogues sont intéressants, car ce sont des blogues dédiés à des écoles, mais sur lesquels les enseignantes ont des sections réservées à leurs classes. Sur celles-ci, on retrouve des travaux d’élèves, des photos d’activités et des projets. C’est très beau à voir! Ce serait intéressant d’explorer ces possibilités avec mes élèves lorsque je serai enseignante.

danne @ 19:55
Enregistré dans Les ordinateurs
12